De nouvelles aides pour les entreprises

Nous sommes en pleine crise sanitaire avec la multiplication continuelle des cas infectés par le covid-19. Actuellement, la plupart des activités de tous les secteurs se trouvent freinées. C’est justement dans le but d’aider les entreprises françaises à faire face à cette difficulté qu’Emmanuel Macron a annoncé des nouvelles mesures d’aides lors de son allocution télévisée le 13 avril dernier. Ces mesures seront alors mises en place très prochainement. On parle ici surtout d’une simplification ainsi que d’un accroissement des aides. Voici un article qui détaille cette mesure prise par le gouvernement.

Des aides pour mieux affronter la situation

L’allocution du président français Emmanuel Macron le 13 avril se focalise surtout sur la réouverture progressive des écoles, des collèges et des lycées, la fermeture des bristros et l’interdiction des grands événements qui accueillent le public… Mais ce qui attire l’attention du public, c’est surtout les mesures prises concernant le prolongement du confinement jusqu’au 11 mai.
Ce blocage supplémentaire, certaines entreprises vont encore rencontrer des difficultés, car bien sûr, 2 longs mois sans production emmènent forcément une société à la faillite. Heureusement que le président y a déjà pensé et a annoncé plusieurs mesures.
Ainsi, les mesures d’aides aux entreprises ainsi que les mesures de chômage partiel seront prolongées. Pour les entreprises, l’accroissement et simplification des aides sont décidés.
D’ailleurs, le gouvernement a déjà mis en place un plan spécifique à l’attention des activités concernées par le prolongement du confinement. À noter que ce plan concerne surtout le tourisme, l’hôtellerie, la culture, la restauration, la culture, etc.
En ce qui concerne les artisans, les commerçants ainsi que les professions libérales, le gouvernement a également déjà prévu une solution à leur problème, notamment l’accroissement des aides également.

Les banques et assurances au service du gouvernement

Depuis le début de cette crise, les banques étaient déjà aux services du gouvernement pour apporter leurs aides, mais cette fois, elles vont encore renforcer leurs participations à ces mesures d’aides. Cette collaboration se fait surtout ressentir sur le prêt qui est garanti par l’État. Par conséquent, 90 % des sommes sont sous la garantie de l’État, tandis que les 10 % des risques seront encore supportés par les banques.
Avec le prolongement du confinement, le gouvernement demande plus aux banques. Ainsi, le président Emmanuel Macron a demandé aux banques actives sur le territoire français de décaler les échéances le plus longtemps possible. En cette période difficile, s’entraider est tout ce dont tout le monde a besoin, et les banques l’ont bien compris.
Après les banques, d’autres organismes financiers à savoir les assurances ont également apporté leurs aides. Par conséquent, elles sont décidées de faire des efforts sur l’ensemble de leurs produits.